Quelle place pour la Prévention dans le système de santé de demain?

Publiée le 09 mai 2017

Résultat de recherche d'images pour "IPSOS"

Quelle importance les Français accordent-ils aux comportements préventifs au quotidien ? Quels espoirs placent-ils dans la e-santé ? Et surtout pour quelles utilisations ? C’est pour répondre à toutes ces questions que l’Association Croc and Move : prévention santé et Ipsos ont réalisé une grande enquête nationale sur la prévention en santé.

Consulter les résultats:

Interdiction de vapoter dans certains lieux à usage collectif

Publiée le 09 mai 2017

Résultat de recherche d'images pour "Vapoter image libre de droit"

La loi (loi de modernisation de notre système de santé, 26-janvier 2016) indique qu’il est interdit de vapoter dans : 
- Les établissements scolaires et les établissements destinés à l'accueil, à la formation et à l'hébergement des mineurs ; 
- Les moyens de transport collectif fermés ; 
- Les lieux de travail fermés et couverts à usage collectif.

Le décret précise les modalités de l’interdiction concernant les lieux de travail qui sont ceux recevant des postes de travail situés ou non dans les bâtiments de l’établissement, fermés et couverts, et affectés à un usage collectif, à l’exception des locaux qui accueillent du public.



L’ensemble des lieux soumis à interdiction de vapoter doivent prévoir une signalisation rappelant le principe de l’interdiction. Une amende de 2nde classe est prévue pour sanctionner la méconnaissance de l’interdiction et de 3ème classe pour les responsables des lieux ou l’interdiction s’applique. 

L'ANPAA décrypte pour nous les conditions d'interdiction portée par le décret  :

- lieux fermés et couverts qui accueillent du public (hôpitaux, services publics, cafés, casinos, cercles de jeux, débits de tabacs, hôtels et restaurants, stades et discothèques, bref tous lieux publics fermés et couverts) = interdiction de fumer sauf dans les espaces aménagés à cet effet, pas d’interdiction de vapoter sauf si un règlement intérieur, un arrêté municipal l’interdisent ;
- lieux de travail fermés et couverts = interdiction de fumer et de vapoter ; donc pas les bureaux individuels. Si l'employeur veut l'interdire il faut le faire inscrire dans le réglement intérieur, en le justifiant. 
- lieux de travail ouverts et non clos comme dans le BTP = pas d’interdiction de fumer ni de vapoter ;
- moyens de transports collectifs fermés = interdiction de fumer et de vapoter ;
- les établissements scolaires publics et privés (écoles, collèges, lycées, université) et ceux destinés à l’accueil, la formation et l’hébergement des mineurs = interdiction de fumer et de vapoter ;


Décret du 25 avril 2017 relatif aux conditions d'application de l'interdiction de vapoter dans certains lieux à usage collectif

Les Rencontres de Santé publique France 2017 auront lieu les 30, 31 mai & 1er juin à Paris

Publiée le 30 mars 2017

Rencontres Santé publique France

Les Rencontres de Santé publique France 2017 auront lieu les 30, 31 mai & 1er juin au Centre universitaire des Saints-Pères à Paris.

Le programme de ces deux journées est le fruit du rapprochement de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Etablissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus) pour former la nouvelle agence de santé publique.

Des intervenants des trois agences mais aussi des intervenants externes, français ou étrangers se relaieront pour traiter de sujets d’actualité riches et variés.

Au programme des différentes sessions : la promotion de la santé à l’école, les indicateurs de santé, les situations sanitaires exceptionnelles (avec le témoignage de Public Health England), la résistance aux antibiotiques, les inégalités sociales et territoriales de santé, la vaccination, le Zika, l’intérêt des big data dans les domaines de la prévention et de l’épidémiologie, les risques professionnels, l’implication des médecins généralistes dans la surveillance, la prévention et la réserve sanitaire, le changement climatique, la méthode du repérage précoce et de l’intervention brève appliquée à l’alcool, les politiques des villes concernant la santé de leurs habitants (santé environnementale), les régimes alimentaires particuliers (sans gluten, sans produits laitiers, etc.) du point de vue de la médecine, de la socio-anthropologie et du marketing, etc.

Cinq ateliers – Veille d’information sur le web, Mise en place d’un retour d’expérience ou "retex", Présentation du dispositif "Bonne journée, bonne santé" à destination des personnes âgées précaires, Compétences psychosociales et techniques de "pleine conscience" dans le champ de la santé, Accès à la prévention en santé des personnes handicapées – seront l’occasion de partager des savoir-faire en petits groupes.

Enfin, deux conférences plénières sont prévues. Celle du 7 juin présentera les enjeux, missions et apports des instituts nationaux de santé publique et mettra en avant les changements récents dans ce domaine au Royaume-Uni et en France. Celle du 8 juin, s’interrogera sur les controverses en santé publique : comment leur analyse et leur compréhension influencent-elles les actions de santé publique ?

Inscrivez-vous en ligne et consultez le programme sur le site dédié

http://www.rencontressantepubliquefrance.fr/